AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas les postes-vacants, ils sont importants pour le déroulement de l'histoire, et très intéressants ! I love you

Partagez|

Quand il faut lever le voile {Liam}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
S. Alice Sparrow
Master of Illusion

J'ai déjà écrit : 250 lettres. Je suis arrivé le : 07/10/2015 Mon petit nom c'est : Nîniel et je ressemble à : Amanda Seyfried D'ailleurs, je joue aussi : Sadiafay et Gamora Je dis merci à : © Nîniel on me connaît sous le nom de : Ghost et je suis un : Inhumain Je suis du côté : de la justice ? La frontière entre le bien et le mal est vraiment trop peu épaisse pour que je veuille la franchir pour le moment. et je travaille comme : avocate dans un cabinet de Manhattan

Alice fait partie des rares inhumains a avoir quitté l'After Life, préférant retourner à une vie normale. Depuis que ses pouvoirs se sont manifesté durant son adolescence et sa fuite, elle n'a pas revu sa famille et ils n'ont plus de nouvelle d'elle.

La miss maitrise les illusions, faisant apparaître ce qu'elle imagine. La chose n'apparait pas réellement, mais ça joue sur l'esprit de ceux qui l'entoure pour qu'ils la voient.

Elle est avocate pour Landmann et Zack, mais dès qu'elle le pourrait, elle souhaitait changer de cabinet.

Depuis qu'un inhumain a gelé New York, elle se sent touché par les problèmes de personnes à pouvoir dans la ville et souhaite les aider au mieux pour qu'ils puissent s'intégrer.

Alice a eu de la chance en se voyant proposer le poste d'avocat attitrée de Stark Industrie et elle va tout faire pour aider l'entreprise pendant ces temps sombres.
MessageSujet: Quand il faut lever le voile {Liam} Mer 2 Mar - 23:51

Quand il faut lever le voile

BURTON
Liam

SPARROW Alice

Sortant de sa chambre avec une tête de déterrée, Alice émergeait doucement de sa nuit passée, comme elle le faisait chaque matin depuis qu'elle avait emménagé à Manhattan. C'était devenu une habitude, mais depuis quelques jours, cette habitude avait légèrement changé pour l'avocate. Quelques jours plus tôt, une violente tempête de neige avait secoué la ville et elle s'était, avec sa malchance habituelle dans ces cas-là, retrouvée prise dedans. Elle aurait pu en tirer une expérience horrible, mais la réalité était tout autre. Elle avait pu profiter de l'expérience d'autres personnes pour s'en sortir indemne. Dès le début de cette « aventure », le hasard et la météo avait été écarté comme cause du phénomène et il avait été clair que ce n'était pas naturel. Et qu'elle n'avait pas été sa surprise quand, lorsque le petit groupe était sorti, elle avait découvert qu'il ne s'agissait non pas d'un mutant, comme cela avait été supposé, mais d'un inhumain. Heureusement pour la blonde, elle avait réussi à cacher sa propre nature et personne ne soupçonnait qu'elle n'était pas humaine. Depuis, Alice avait prit une semaine de congé pour se reposer un peu, mais aussi pour mettre un petit changement en place dans son appartement. À la fin de cette histoire, apprenant que le muté Liam qu'elle avait déjà rencontré n'avait pas vraiment de toit, la bonté naturelle de la miss lui avait proposé sa chambre d'ami comme logement.

Après avoir fait un rapide tour dans la salle de bain pour ressembler un peu moins à un zombie, la jeune femme parti se préparer son premier repas de la journée, tout en ressassant sa nuit passée. Contrairement à de nombreuses nuits, celle-ci n'avait pas été des plus calmes. Alice avait passé des heures à se retourner dans ses draps, aux proies à de mauvais rêves qui était la cause de son pouvoir. Elle ne le savait pas encore, mais elle avait assisté à un fragment du passé de Liam et c'était ce qui avait causé un sommeil agité à la blonde. Alors qu'elle faisait cuire ce dont elle avait besoin, tout en se remplissant un bol de céréales, l'inhumaine cherchait une signification de ce qu'elle avait vu, étant persuadée qu'un élément lui échappait.

Décidant d’écarter ses interrogations pour le moment, Alice s’installa à table et, voyant que Liam n’était pas encore là, elle voulu s’entraîner un peu sur ses illusions. Ça allait lui occuper l’esprit, et elle allait essayer de booster son imagination pour avoir un plus large panel de choix. Cependant, alors qu’elle s’apprêtait à s’y mettre, elle entendit le bruit significatif d’une porte qui s’ouvre, elle cessa tout de suite son activité mentale avant même de la lancer. Elle n’avait toujours pas montré sa véritable nature et après ce qui s’était passé dans la ville, elle préférait paraître encore plus humaine qu’avant. Tout en se mettant à son petit déjeuner, elle salua Liam et commença à manger. La miss n’avait encore rien prévu pour sa journée, et hésitait même à ignorer sa semaine de repos si jamais elle s’ennuyait ferme. Cependant, en voyant le mutant, le cerveau de la blonde eut un déclic et automatiquement elle créa mentalement un lien entre le jeune homme et son rêve de cette nuit.

À vrai dire, maintenant qu'elle comprenait, ce n'était plus un rêve à proprement parler. Sa seconde capacité s'était activée durant la nuit et elle avait assisté à un évènement du passé du brun. Tandis qu'elle saisissait enfin ce qui lui avait échappé, elle commença à se sentir mal. Alice n'aimait pas ce pouvoir, car elle n'aimait pas entrer dans la vie des gens sans avoir leur avis. Sans compter que, ce qu'elle avait pu voir, avait l'air assez violent. Il y avait eu une intervention d'une organisation chez le jeune homme, pour mettre fin aux jours d'une personne qu'elle soupçonnait être sa mère. Alice n'avait pas vraiment vu Liam dedans, mais il lui avait semblé l'apercevoir caché. C'était un peu dur pour la jeune femme de tout se souvenir, mais maintenant elle était formelle sur ce point. Seul problème qui persistait, comment pourrait-elle en avoir la confirmation auprès de Liam ?

Mais voilà, elle n'eut pas vraiment le temps de trop de question sur ce sujet, un évènement venant troubler le calme du matin. La jeune femme était tranquillement avec son bol de céréales, quand elle vit un phénomène qu'elle connaissait plutôt bien et qu'elle n'avait jamais imaginé voir dans son appartement. Une sphère bleue suffisamment grande pour contenir un être humain fit son apparition dans un espace dégagé, bloquant le mouvement de bras d'Alice qui s'apprêtait à enfourner une cuillerée. Aucunement besoin qu'elle fouille dans le fin fond de sa mémoire pour savoir ce que cela signifiait. Gordon, le téléporteur inhumain venait d'arriver dans l'appartement de la blonde sans qu'elle ne puisse rien faire pour masquer ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Burton

J'ai déjà écrit : 211 lettres. Je suis arrivé le : 19/10/2015 Mon petit nom c'est : Wilhiane et je ressemble à : Dylan O'Brien D'ailleurs, je joue aussi : Lysandre De Nerval Je dis merci à : Wilhiane on me connaît sous le nom de : Le Briseur et je suis un : Muté Je suis du côté : de moi-même <3 et je travaille comme : voleur et survivant ça compte?



"Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût, c'est le plaisir aristocratique de déplaire"

MessageSujet: Re: Quand il faut lever le voile {Liam} Lun 14 Mar - 22:41



Quand il faut lever le voile
« Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va.»



Il faisait froid, la rame de métro gelée avait déjà emporté plusieurs civils dans la mort et Liam était resté impuissant. Il tendit encore une fois la main, un faible champ de force apparut mais quasiment plus rien… Il paniqua encore plus, il perdait son pouvoir. Non il ne pouvait pas, que serait-il sans ça ? Rien, encore moins que rien. Il était déjà rien… Et le froid le lacérait d’avantage comme il n’en avait jamais fait l’expérience encore. Plus rien ne le protégeait, il se sentait complètement mis à nu et dépourvu de tous ses moyens.

Liam se réveilla en sursaut avec la respiration agitée. Ce cauchemar n’eut plus d’effet longtemps quand il réalisa où il se trouvait. L’appart d’Alice le réconforta par sa chaleur et son hospitalité. Un peu mieux que la station de métro désaffectée, dans laquelle il logeait encore il y avait peu. Le jeune homme se redressa en poussant le livre sur lequel il s’était endormi la veille, et regarda son corps aux reflets violacés. Il s’était encore inconsciemment couvert. C’était inutile ici, mais il n’avait jamais cessé de dormir avec un champ de force corporel dès qu’il avait appris à l’utiliser comme il fallait. Il le fit disparaître alors qu’il se levait.

Dehors, la ville était encore fraiche. Elle ne s’était pas totalement remise de la vague de glace qui l’avait envahit subitement et encore beaucoup gens étaient secoués. Liam ne s’était pas douté une seconde de ce qui pouvait en être la cause. L’idée d’un mutant lui avait paru évidente mais il s’était révélé être un inhumain. Il ne connaissait pas ce terme et c’était logique vu que les informations ne circulaient pas vraiment à Hydra, quand on n’était pas dans les hauts placés. Il s’était passé beaucoup de choses durant son absence et la nouvelle mode lui avait donc échappée. Ouais c’était dépassé les mutants… Les mutés, bof vite fait, alors comme on n’est pas comme tout le monde on va être inhumains ! Bref, tout ça le dépassait et il s’en fichait royalement.

Le muté entendit Alice dans la cuisine qui commençait à se faire à manger. Il s’habilla en se disant qu’il faudrait qu’il « emprunte » de nouvelles fringues dès qu’il pourrait, et passa dans la salle de bain avant de rejoindre la jeune femme. Ils se saluèrent, chacun un peu dans les vapes, bien qu’il sentait une certaine réflexion chez Alice. Elle paraissait partie loin, dans un dilemme assez important. Liam ne voulait surtout pas s’en mêler et préféra donc se taire plutôt que de dire encore n’importe quoi. Surtout que les choses comme ça, ça ne l’amusait pas vraiment et ça lui passait surtout au dessus de la tête.

Faisant mine ne pas avoir remarqué son air songeur, Liam attrapa deux toasts et s’assit à la table d’Alice. Il mordit dans un en réfléchissant à sa journée. Non il ne voulait pas rester ici à rien faire ou à simplement lire. Ses études lui manquaient terriblement mais il ne pouvait pas non plus prendre le risque d’y retourner. Il ne savait pas ce qu’on savait de lui dans les dossiers mais on devait au moins savoir que sa mère était morte et qu’il avait mystérieusement disparu. Et il ne tenait pas non plus à montrer un quelconque signe de vie au SHIELD et encore moins à Hydra.

Liam était tellement dans sa réflexion qu’il prit au moins une seconde à réaliser qu’Alice s’était figée, sa cuillère à mi-chemin entre le bol et ses lèvres. Il faillit pouffer à cette vision qu’il garderait sans doute un moment en mémoire, avant de réaliser qu’une étrange lueur bleue s’était révélée dans la pièce. Le muté pivota immédiatement sur sa chaise en comprenant qu’un homme se trouvait derrière lui. Et quelle ne fut pas sa surprise en voyant qu’il n’avait pas d’yeux et un air quelque peu inhabituel.

- Salut ? demanda-t-il avant de se tourner vers la jeune femme. On attendait quelqu’un ? Tes amis sont chelous, vraiment tu aurais dû me les présenter avant ils me plaisent bien.


_________________

« En vain m’étais-je efforcé de tirer de mes livres un sursis à ma tristesse… »
omega

Revenir en haut Aller en bas
avatar
S. Alice Sparrow
Master of Illusion

J'ai déjà écrit : 250 lettres. Je suis arrivé le : 07/10/2015 Mon petit nom c'est : Nîniel et je ressemble à : Amanda Seyfried D'ailleurs, je joue aussi : Sadiafay et Gamora Je dis merci à : © Nîniel on me connaît sous le nom de : Ghost et je suis un : Inhumain Je suis du côté : de la justice ? La frontière entre le bien et le mal est vraiment trop peu épaisse pour que je veuille la franchir pour le moment. et je travaille comme : avocate dans un cabinet de Manhattan

Alice fait partie des rares inhumains a avoir quitté l'After Life, préférant retourner à une vie normale. Depuis que ses pouvoirs se sont manifesté durant son adolescence et sa fuite, elle n'a pas revu sa famille et ils n'ont plus de nouvelle d'elle.

La miss maitrise les illusions, faisant apparaître ce qu'elle imagine. La chose n'apparait pas réellement, mais ça joue sur l'esprit de ceux qui l'entoure pour qu'ils la voient.

Elle est avocate pour Landmann et Zack, mais dès qu'elle le pourrait, elle souhaitait changer de cabinet.

Depuis qu'un inhumain a gelé New York, elle se sent touché par les problèmes de personnes à pouvoir dans la ville et souhaite les aider au mieux pour qu'ils puissent s'intégrer.

Alice a eu de la chance en se voyant proposer le poste d'avocat attitrée de Stark Industrie et elle va tout faire pour aider l'entreprise pendant ces temps sombres.
MessageSujet: Re: Quand il faut lever le voile {Liam} Ven 15 Avr - 16:52

Quand il faut lever le voile

BURTON
Liam

SPARROW Alice

Pris d'un point de vue extérieur, la scène donnait l'impression d'être sortie tout droit d'un dessin anime cartoon. En voyant l'effet qui accompagnait le téléporteur dans l'usage de ses pouvoirs, Alice avait tout simplement stoppé son geste au milieu de sa course, offrant à Liam un visage déconcerté qui ne savait que penser de la situation. Depuis que la miss avait quitté l'alter Life pour reprendre une vie des plus normale, elle avait plutôt bien réussi à masquer ses véritables capacités, se faisant passer pour une humaine aussi anodine que n'importe quelle personne dans la rue. D'ailleurs, elle ne se servait que très rarement de son pouvoir en public, préférant garder le secret. Elle avait bien vu la panique que cet inhumain avait créée en gelant New York et elle voulait éviter qu'un groupe se ligue contre eux si leur groupe venait à se faire connaître. C'était avant tout pour ça que l'alter Life existait et que Jiaying était plutôt réticente à laisser partir ses protégés. Seulement voilà, Gordon venait d'apparaître bien tranquillement dans l'appartement de la blonde qui ne savait pas trop comment réagir face à Liam. Au moins, elle était sûre d'une chose, le brun étant un muté, il allait pouvoir comprendre les raisons pour lesquelles l'inhumaine n'avait rien dit là-dessus.

Reprenant le contrôle de ses mouvements pour reposer sa cuillère dans son bol, la première réaction d'Alice aurait été de laisser sa tête désespérément tomber dans ses mains, si Liam n'ai pas sortie sa remarque. Au contraire, cela lui tira un sourire amusé avant de se reprendre pour au moins présenter l'inhumain au muté. « Non, nous n'attendions personne, et je peux dire que c'est une véritable surprise de te voir ici Gordon. » Adressant sa phrase au nouveau venu, elle espérait au moins qu'elle aurait une quelconque explication. « Liam, je te présente Gordon, un inhumain. Gordon, je te présente Liam, mon nouveau colocataire. » Au moins les présentations étaient faites et tant pis pour le fait que la jeune femme voulait garder sa condition d'inhumaine sous silence. Elle savait très bien comment réagirait Gordon si elle le faisait passer pour un mutant, alors elle comptait lâcher le morceau pour s'éviter des difficultés.

Sans vraiment laisser le temps à Gordon d'en placer une, préférant mettre les choses au clair avant, Alice soupira rapidement. Elle n'aimait pas vraiment se jeter à l'eau quand il fallait tout révéler, mais elle n'avait plus vraiment le choix là. Non ? « Et si un téléporteur vient d'arriver dans mon appart', ce n'est, malheureusement, pas pour rien. Je suis moi aussi une inhumaine, mais je préférais garder ça pour moi. » C'était dit, et elle attendait maintenant la réaction de Liam. Il est vrai qu'elle aurait pu le mettre au courant étant donné qu'elle savait qu'il était muté, mais la blonde était comme ça et elle s'était dit que c'était mieux qu'un maximum de personne la pense humaine. Pouvoir jouer l'illusion jusqu'au bout en fait.

Se tournant, cette fois, vers le nouvel arrivant, Alice désirais maintenant savoir ce qu'il faisait là. C'était bien beau de le voir débarquer, mais elle le connaissait suffisamment pour savoir qu'il ne passait pas juste dire bonjour avant de repartir. Il y avait sûrement quelque chose que Jiaying voulait voir ou allait lui demander de faire et elle savait pertinemment que l'inhumain servait de messager. D'ailleurs, avant qu'elle ne lui demande quoi que ce soit, il profita du silence pour lui tendre une boite et lui expliquer qu'elle contenait un cristaux de brume tératogène et enchaîna avec le pourquoi il l'avait. Jiaying lui demandait si elle pouvait le garder en lieu sûr quelque temps, pour assurer ses arrières tandis qu'elle avait quelques soucis à régler avec le Shield. Alice dut retenir un soupir d'exaspération. Elle connaissait l'avis que se faisait leur leader des humains et il n'y avait pas besoin d'être surdoué pour savoir que le téléporteur avait basé le sien sur celui de la chinoise. En tout cas, une chose était sûre pour la blonde, elle n'allait certainement pas caché un de ces cristaux chez elle, alors qu'une de ses connaissances pourrait tomber dessus quand elle recevait des amis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam Burton

J'ai déjà écrit : 211 lettres. Je suis arrivé le : 19/10/2015 Mon petit nom c'est : Wilhiane et je ressemble à : Dylan O'Brien D'ailleurs, je joue aussi : Lysandre De Nerval Je dis merci à : Wilhiane on me connaît sous le nom de : Le Briseur et je suis un : Muté Je suis du côté : de moi-même <3 et je travaille comme : voleur et survivant ça compte?



"Ce qu'il y a d'enivrant dans le mauvais goût, c'est le plaisir aristocratique de déplaire"

MessageSujet: Re: Quand il faut lever le voile {Liam} Mar 19 Avr - 12:10



Quand il faut lever le voile
« Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va.»


Le jeune homme sentait bien que la blonde était quelque peu embarrassée, et quelque chose lui disait qu’elle ne lui avait pas tout dit sur « les choses à savoir quand on vivait ensemble ». Il était un peu gêné aussi de la sentir gênée, et ne trouva pas d’autre solution que de lui servir un sourire idiot aux lèvres pincées pour lui indiquer que ce n’était pas grave pour lui. Il en avait vu d’autre. Il fallait dire qu’il n’avait pas raconté à Alice sa petite histoire avec Hydra ni les détails de pourquoi il se trouvait muté. En tout cas elle ne semblait pas du tout surprise de l’apparition de « m’sieur sans yeux », c’était donc qu’elle le connaissait, et qu’elle était au courant de son pouvoir.

D’ailleurs ce dernier, qui semblait tout de même bien voir (qu’est ce qu’il disait quand il pensait qu’il était démodé ? « Non mais les gens ont besoin d’yeux pour voir, à quoi ça sert, sérieux ? »), le dévisagea de son non-regard en inclinant la tête. Liam lui fit un petit signe de la main. Il se tourna ensuite vers sa colocataire qui reposait enfin sa cuiller en se forçant à faire bonne figure. Heureusement sa remarque stupide avait semblé détendre un peu l’atmosphère.

- Non, nous n'attendions personne, et je peux dire que c'est une véritable surprise de te voir ici Gordon. Liam, je te présente Gordon, un inhumain. Gordon, je te présente Liam, mon nouveau colocataire.

Liam tiqua. Inhumain ? Comme le type qui avait gelé New York ? Bon il ne dirait rien, il était simplement « son nouveau colocataire » (qui ne payait pas de logement). Donc dans la famille des inhumain, après la Reine de neige, on avait Marraine la Bonne Fée qui apparaissait pur ceux qui avaient des problèmes ? A moins que ce ne soit le nouveau venu qui ait des problèmes ? Car oui ça semblait plutôt fonctionner comme ça à cet instant précis. Il semblait qu’Alice avait encore à dire, même si elle était soulagée d’en avoir déjà déballé un peu. Elle soupira avant de reprendre.

- Et si un téléporteur vient d'arriver dans mon appart', ce n'est, malheureusement, pas pour rien. Je suis moi aussi une inhumaine, mais je préférais garder ça pour moi.

- Oulà, les gars, on est limite de passer à Confessions intimes là, plaisanta Liam.

Il était simplement venu déjeuner normalement, et le voilà assis dans ce qu’il aurait pris pour émission de télé réalité. Enfin, c’est ce qu’il supposait parce qu’il n’en avait jamais vu enfaite. Alice était tout de même encore un peu gênée, sans doute parce qu’elle ne lui avait pas avoué ce qu’il avait eu le courage de dire pour lui. Bon, « courage » était un bien grand mot, c’était plutôt « stupidité » ou « franchise impulsive » qui convenaient mieux. Mais il n’eut pas plus de temps pour réfléchir ou répondre quelque chose de plus intelligent, que déjà Gordon sortait une boîte étrange en servant un tas d’explications auxquelles Liam ne comprit rien. Qui était Jiaying ? C’était quoi la brume machin ? Mais le muté faillit seulement sursauter à la mention du SHIELD, et il ne retint que ça au final. Son humeur sombra immédiatement et la recrue d’Hydra qui avait soif de vengeance prit le pas sur le jeune homme insouciant qu’il était habituellement. Il se leva au moment où Alice refusa de cacher le cristaux. Mais il n’écoutait plus ça.

- Vous n’êtes pas les seuls à avoir des problèmes avec le SHIELD, fit-il à l’inhumain avant de se tourner vers sa colocataire. Alice, si ça peut aider contre ces sales types, on doit le faire. Le SHIELD est un truc horrible et sans foi qui tue les gens qui ne sont pas comme les humains.

Liam ne savait pas ce que les deux inhumains avaient comme information sur le SHIELD mais ils n’avaient pas l’air très amis avec, du moins le téléporteur avant tout. En même temps, qui était ami avec des gens qui assassinaient froidement une mère mutante sous les yeux de son fils ?


_________________

« En vain m’étais-je efforcé de tirer de mes livres un sursis à ma tristesse… »
omega

Revenir en haut Aller en bas
avatar
S. Alice Sparrow
Master of Illusion

J'ai déjà écrit : 250 lettres. Je suis arrivé le : 07/10/2015 Mon petit nom c'est : Nîniel et je ressemble à : Amanda Seyfried D'ailleurs, je joue aussi : Sadiafay et Gamora Je dis merci à : © Nîniel on me connaît sous le nom de : Ghost et je suis un : Inhumain Je suis du côté : de la justice ? La frontière entre le bien et le mal est vraiment trop peu épaisse pour que je veuille la franchir pour le moment. et je travaille comme : avocate dans un cabinet de Manhattan

Alice fait partie des rares inhumains a avoir quitté l'After Life, préférant retourner à une vie normale. Depuis que ses pouvoirs se sont manifesté durant son adolescence et sa fuite, elle n'a pas revu sa famille et ils n'ont plus de nouvelle d'elle.

La miss maitrise les illusions, faisant apparaître ce qu'elle imagine. La chose n'apparait pas réellement, mais ça joue sur l'esprit de ceux qui l'entoure pour qu'ils la voient.

Elle est avocate pour Landmann et Zack, mais dès qu'elle le pourrait, elle souhaitait changer de cabinet.

Depuis qu'un inhumain a gelé New York, elle se sent touché par les problèmes de personnes à pouvoir dans la ville et souhaite les aider au mieux pour qu'ils puissent s'intégrer.

Alice a eu de la chance en se voyant proposer le poste d'avocat attitrée de Stark Industrie et elle va tout faire pour aider l'entreprise pendant ces temps sombres.
MessageSujet: Re: Quand il faut lever le voile {Liam} Mer 11 Mai - 17:20

Quand il faut lever le voile

BURTON
Liam

SPARROW Alice

Bon il était vrai qu'avec l'arrivée de Gordon, la journée, qu'Alice n'avait en aucun cas organisée, allait être quelque peu chamboulée. La venue du téléporteur n'était sûrement pas une visite de courtoisie, la blonde connaissant pertinemment la haine que l'inhumain vouait aux humains, alors quand il lui avait parlé de ces cristaux, elle avait refusé sans même prendre le temps d'y réfléchir. Elle-même vivait parmi les américains depuis suffisamment longtemps pour ne pas comprendre d'où venait cette haine qu'elle considérait comme irrationnelle, alors il était hors de question qu'elle l'aide. Il n'y aurait eu qu'elle et le bras droit de Jiaying, elle aurait vite réglé la situation, mais comme Liam était présent, elle lui devait tout de même des explications. Alors elle lui avait brièvement expliqué qui était Gordon et enchaîné sur sa propre condition d'inhumaine. Il n'y avait pas à comparer, tout déballer faisait tout de même du bien.

Lorsque le brun blagua avec le nom d’une émission, qui devait sûrement être une émission de télé réalité très limité d’un point de vue intellectuel, Alice ne put s’empêcher de rire un peu. C’est vrai que là, ça faisait un peu penser à ça. « Je veux bien expliquer des choses, mais en aucun cas je le ferais devant une émission de télé. »

Revenant au sujet principal, Alice se doutait que Gordon ne prendrait pas son refus sans rien dire. Il allait sûrement ajouter quelque chose, mais à sa grande surprise, ce fut Liam qui prit la parole, pour parler du Shield. Sur le coup, elle ne comprit pas vraiment, pourquoi le muté était d'accord avec Gordon. Bon, tout ce que la blonde savait sur le Shield, était ce que les infos avaient racontés, bien qu'elle fasse partie de la petite majorité des personnes qui ont dissocié le Shield de Hydra après l'histoire de Washington. Voir le téléporteur approuver ce que venait de dire le nouveau colocataire de l'avocat ne l'étonna guère. Quitte à donner de la légitimité à ses dires, Alice était persuadée qu'il serait capable de tout apporter. Mais elle, elle ne voulait pas céder sans y réfléchir. D'accord, elle ne connaissait pas grand chose au Shield, mais elle avait appris à connaître Jiaying et Gordon. Elle avait beau être reconnaissante envers la chinoise, elle trouvait que quelque chose clochait et n'avait jamais réussi à mettre le doigt dessus.

« Garder ces cristaux ici ne résoudra rien du tout. Au mieux, ça nous apportera un bon lot d'ennuis Liam. » Alice essayait de mettre les choses au clair dans sa tête. Elle ne savait pas de quel problème Gordon lui parlait avec ce Shield, mais elle savait qu'elle aurai bientôt une explication. « Comment ça qu'ils tuent ceux qui ne sont pas humains ? Ils ont quand même mis sur pied les Avengers. » Enfin, c'est ce qu'elle avait lu sur Internet, toujours après ce qui s'était passé à Washington. « Et puis ces cristaux n'apportent aucune aide, ils ne sont que des aimants à ennuis, même si je ne crache pas sur ma condition d'inhumaine. Ils peuvent être de véritables armes. » Ça c'était au moins une chose qu'elle avait retenue dans l'After Life. Ceux qui ne possédaient aucune trace d'ADN favorisant la transformation, le brume transformait la personne en pierre effroyable à jamais. La blonde n'avait jamais réellement été pour la violence et les conflits et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait aider Gordon à disséminer des armes un peu partout, et en aucun cas chez elle. Que se passerait-il si un de ses amis tombaient malencontreusement dessus avant qu'elle n'ai le temps de faire quoi que ce soit ?

En tout cas, Alice ne comptait pas revenir sur sa décision. À moins que son refus ne signe la mort de tout l’After Life, elle ne prendrait aucun cristaux chez elle. Le domaine des inhumains était presque impossible à localiser et à chaque fois que l’un d’eux voulaient en sortir ou y revenir, il fallait passer par Gordon. Alors elle expliqua franchement à Gordon son point de vue à ce sujet, considérant que ce n’était pas si nécessaire que cela. Il est vrai que la jeune femme ne connaissait pas les techniques du gouvernement, mais sans réellement savoir pourquoi, elle n’avait pas vraiment confiance dans cette magouille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand il faut lever le voile {Liam}

Revenir en haut Aller en bas

Quand il faut lever le voile {Liam}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le Soldat & La Voleuse, retour à l'auberge» Quand il faut demander de l'aide...» « L’architecture moderne, c’est quand il faut allonger la jambe gauche pour maintenir fermée la porte des waters. » - William» Quand il faut apprendre, au plus grand sacrifice, qu'il faut savoir perdre des batailles pour gagner la guerre ...» Quand il faut se bouger le luc...
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCARS OF MIND ϟ :: 
Le grand Sud de New York
 :: Manhattan Sud :: Habitations
-