AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas les postes-vacants, ils sont importants pour le déroulement de l'histoire, et très intéressants ! I love you

Partagez|

Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 6 Déc - 21:46



Donald Crocker Dawson
« You Want Some ? Come Get Some !!! »

Reaper

SURNOM(S) : Duke
ÂGE : 37 ans
DATE DE NAISSANCE : le 6 décembre
LIEU DE NAISSANCE : En Floride
NATIONALITÉ(S) : Américain
ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
SITUATION CIVILE : Célibataire
MÉTIER/OCCUPATION : Retraité de l’armée
RACE : Humain
AFFILIATION : Neutre
GROUPE : Pyrite
IDENTITÉ : Secrète
AVATAR : Dwayne "The Rock" Johnson

Caractère
Comme tout le monde, j’ai mes humeurs. J’ai deux facettes, celle que les gens qui me connaissent voient et l’autre. Les gens qui ne me connaissent pas, autant commencé par ceux dont je n’ai rien à carrer. Ils me trouvent froid, flippant, le troufion de base à la vue basse en somme. Mais en même temps, avec ma taille et mon tour de bras, j’ai de quoi faire peur à la plupart des têtes de fion qu’on croise dans la rue et qui se prennent pour des caïds. En fait, je joue de ça avec les inconnus, ça les met dans de meilleures dispositions à mon égard.
Ensuite, les gens qui me connaissent. Eux savent que je suis pas du tout du genre sérieux. Blagues, gags, débilités, et j’en passe. Je mâche pas mes mots, mon langage est loin d’être raffiné, enfin selon les circonstances, mais on me trouve au moins agréable. Tant qu’on ne touche pas aux gens que j’aime. Là, vous trouverez sur votre route un monstre, un démon, je me relève de toutes les blessures, ça tombe bien. Le type qui a tué mon partenaire quand je bossais au Stratégie Habileté Intervention Exécution et Logistique Défensive pourrait vous le dire, je crois qu’il n’est pas mort de mes mains, malgré mon chargeur de magnum dans les fesses, mais plutôt  d’une crise cardiaque causé par la peur.
Enfin, je suis un bon garde-du-corps, parce que je sais fermer ma bouche quand il le faut et mon regard de tueur fait toujours son petit effet.


Capacités
J’ai plusieurs capacités. Tout d’abord, la plus sympa…. Enfin pour moi, je ne meurs pas. On peut me tirer dans la tête ou dans le cœur, ça ne m’a jamais tué. Par contre, j’ai bien dit que je ne mourrais pas, mais j’ai pas essayé de m’arracher le cœur ou de me couper la tête, je veux même pas essayer par sécurité.
Deuxième "pouvoir", je suis un aimant à balles, littéralement. Exemple simple, Afghanistan en 2012, un sniper tire sur mon pote à trente mètres de moi, normalement, il l’aurait tué, bah non, elle a terminé sa course direct dans le buffet. Je peux vous jurer qu’une balle qui se bloque dans vos bronches ça fait mal. Par contre, étrangement, mes balles ne sont pas déviées vers moi. Encore heureux, comment j’aurais pu me battre en Irak et en Afghanistan ?

Lokda

Bonjour tout le monde ! Moi c'est Franck, j'ai 29 ans et j'habite en France. J'ai découvert le forum grâce à google et je le trouve assez intéressant.
Par ailleurs, je serais présent(e) sur le forum 5 jours du 7. Mon personnage est un inventé et aussi, vive les calins !  I love you

Code:
<taken>Dwayne "The Rock" Johnson</taken> ϟ <pseudo>Duke Dawson</pseudo>




Dernière édition par Duke Dawson le Jeu 10 Déc - 20:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 6 Déc - 21:46


this is who i am

« Si tu parles de ce que je vais parler ici, je te retrouverais et tu sauras pourquoi on m’appelle le Reaper. »

Commençons par le commencement. Pour faire simple, je suis né dans le Montana. Dans un petit patelin pourri du nom de Sandwood. Comme son nom l’indique, elle travaille essentiellement le bois. En fait, cette petite ville de 5 000 pèlerins existe surtout grâce à la scierie, enfin à la petite vingtaine scieries qui existent dans les environs. En fait tout le monde ou presque bosse pour une scierie. Enfin pas le paternel, Stephan Dawson était le shérif de la ville. Le problème c’est que moi, j’aimais pas le shérif, enfin quoi faut me comprendre tout le monde se fout de la tronche du fils du shérif. J’ai donc grandi en haïssant mon père, et en faisant les quatre cents coups pour faire semblant que je me fichais des conséquences et me faire aimer des copains. Mais la plupart du temps ça se finissait mal pour moi.

En fait, ça aurait pu être pire, en effet, je devais avoir 16 ans quand c’est arrivé. J’avais une très très mauvaise réputation. Celle du petit con, n’ayons pas peur des mots, qui se fiche des conséquences. Et il y avait une zone un peu à l’extérieur de la ville, il y avait des panneaux partout disant qu’il était interdit d’y entrer et des grillages dans le même genre, il ne manquait que les barbelés pour faire bien flippé. On avait jamais rien vu s’y passer, pas de passage ou d’évènements particuliers. Alors on pensait que c’était abandonné. Pour se faire mousser, un pote décida d’entrer. L’idiot avait même réussi à piquer un truc. Souci, on n’avait pas capté les caméras. Alors quand on a vu des tout-terrains kakis se pointer en ville et un mec en uniforme causé avec mon père, on a su que c’était foutu pour mon pote. J’ai dû faire le premier acte altruiste de ma vie. Je me suis dénoncé à la place de mon pote. Bien sûr ça n’a surpris personne, pas même mon père qui m’amena au type sévère en uniforme.

J’eus le droit à un sermon et à un choix : Soit j’acceptais de rejoindre l’armée "pour racheter ma faute", soit c’était la prison pour jeunes, après tout entrer sur un terrain appartenant à l’armée, c’était un crime fédéral. Génial, pour moi, c’était la taule ou la taule… Mais je pouvais pas entacher la réputation de mon père au-delà de la ville. Je devenais mature ou quoi ? Je choisis l’armée. Quelle idée j’ai eu encore. Du coup à seize ans, je m’engageais contre mon gré dans l’armée des Etats-Unis. Pas la meilleure idée pour un glandeur dans mon genre. Mais en même temps, ça m’a fait le plus grand bien. Faut avouer qu’à une époque, je ressemblais plus à un gringalet de base qu’à l’armoire à glace que je suis aujourd’hui. Et moi, j’ai jamais eu le droit aux super-stéroïdes du capitaine au drapeau. J’ai fait mon corps d’hommes tout seul comme un grand.

Le camp que mon pote avait pénétré était un camp appartenant au corps de Marines des Etats-Unis, de ce fait, je devenais un membre des Marines. Je vous laisse imaginer les emmerdes que j’ai eu à m’entrainer, trop lent, trop faible, trop bête… pardon trop intelligent. Oui, parce que permettez-moi de vous le dire, pour entrer dans l’armée de son plein gré pour subir toutes ces tortures pour ensuite se faire tirer dessus comme des pigeons faut vraiment avoir quelques cases en moins. Et moi, c’est le cerveau qui doit me manquer. Parce que voulant prouver, oui j’avais envie de prouver quelque chose, que je pouvais réussir, j’ai commencé à m’entrainer durant la nuit. En effet, chaque soir après l’extinction des feux, je m’équipais et me rendais en douce sur le terrain d’entraînement. Le pire c’est que je le faisais dans le noir quasi-complet. La moindre lumière aurait alerté les sentinelles et j’aurais fini au trou. Cette technique, je pus l’appliquer environ un mois et demi, peut-être deux, avant de me faire repérer par mon instructeur. Quand il me chopa, je crus que les carottes étaient cuites pour moi. Mais il a fait un truc surprenant, même pour moi. Au réveil, il est entré avec moi dans le baraquement, j’avais encore mon barda, il a réveillé les autres et a sorti un discours à peu près dans ce genre-là :
"Alors bande de buses, on aime roupiller ? Et bien je vais vous dire, c’est parce que vous roupiller que vous êtes des sous-merdes. Vous voyez le gringalet là-bas ? Ouais celui-là même qui sait pas monter une corde à nœuds, alors que même ma grand-mère manchot y arrive. Et bah lui, à défaut d’avoir des muscles, à des couilles. Ce truc allait s’entrainer le soir pendant que vous rêviez de vos mères. Ce mec-là a osé prendre des risques, vous savez ce que vous risquez à transgresser les règles ici ? Le trou ! Et bien lui a osé. Et rien que pour ça ce garçon vous met la misère. Maintenant les nazes, vous vous habillez et plus vite que ça et vous allez vous entrainez. Et je premier tous ceux qui arriveront derrière le gringalet sera de corvées de chiottes pour un mois. Et pas celle des officiers, les communes au fond de la base Go ! Go ! Go !"
Ce jour-là, j’ai dû envoyer cinq ou six camarades en corvées. Ils ont dû me maudire. Parce que les toilettes au fond de la base étaient pire que des égouts.

Dix-huit mois après, je devenais un soldat, un vrai. Je suis alors rentré chez moi en permission quelques jours. Mon père était fier de moi, même s’il ne m’avait pas reconnu, j’avais pris pas mal de muscle, une petite douzaine de kilos. Mais ce n’était pas mes muscle qui le rendaient fier, c’était parce que j’étais devenu un Marine, mais pas seulement. Il avait appris pour mon pote, il avait appris que je m’étais dénoncé à sa place. Mais je m’en foutais, je devais annoncer à mon père que je partais m’entrainer avec les forces spéciales. En fait, mon entraînement et mes missions sur le terrain, notamment dans certaines missions secrètes, que je tairais, m’avait valu d’être remarqué pour une unité d’élite spéciale, qui avait presque tous les droits pour protéger le pays. L’entrainement était bien plus compliqué, mais l’ambiance était aussi bien plus cool quand on n’était pas déployé. Quasiment aucun couvre-feu, des libertés quasi-totales en ville, enfin fallait quand même éviter de foutre en l’air la réputation de l’unité des Naughty Dogs. Mais à part ça, c’était ambiance sympa. Par contre une fois en mission, on était aussi sérieux que l’autre vieux machin qui pionce à Rome sur des milliards.

D’ailleurs notre boulot nous a emmené aux quatre coins du monde : Afghanistan, Irak, Colombie, Russie, Ukraine, Somalie, Kenya, Birmanie et j’en passe. Mais la plus importante fut une mission en Afghanistan, il y a une quinzaine d’années. En effet, on nous avait alertés d’une possible expérimentation sur un produit hautement mutagène. Mon unité s’est déployée en moins de 24 heures, comme d’habitude en somme. On avait la totalité de l’attirail, tenue de combat haute résistance, elle pouvait se prendre une balle perforante à cent mètres et on n’avait qu’un placard grand comme l’arc de triomphe, mais pas une goutte de sang de perdue. Masque à gaz pour prévenir tout risque de contamination, armes haute précision avec laser et viseur nocturne. La totale quoi. Malheureusement, l’ennemi était plutôt bien armé, des mercenaires, l’armement ne pouvait pas appartenir à des petits guerriers afghans. Une belle fusillade et malheureusement, les ratés permirent la libération du produit. C’est pendant que le gaz se répandait que je fus blessé, salement touché en aidant un copain. Heureusement, une salle de confinement contenait l’arme chimique. Mais pour le fermer, il fallait quelqu’un à l’intérieur. Etant chef de l’unité, je décidai de rester et je foutus mes potes dehors fermant et me laissant mourir avec le produit.

Ensuite, je ne sais pas, mais d’après les médecins, j’étais mort pendant trois minutes quand ils m’ont emmené à l’hôpital. Mais je ne portais aucune séquelle de ma blessure, ni même la moindre cicatrice. Après cette expérience déplaisante, je retournai sur le terrain. C’est durant la mission suivante que je découvris ce qui avait changé en moi. Durant une embuscade, je pris la balle de sniper dévolue à mon coéquipier dans le ventre. Je peux vous assurer que ça fait un mal de chien. En plus mon pote était à 30 mètres de moi. Alors soit le tireur était mauvais, soit j’avais une cacahuète dans le piano. Et c’était la cacahuète. J’eus la confirmation le soir même lorsqu’en rentrant de la mission, sur le navire qui nous ramenait à la maison, mon pote tira sur la cible alors que j’étais de l’autre côté du stand de tir. La belle de 9mm m’atterrit pile dans le gilet pare-balles. Plus le droit de me faire tirer dessus. On me débarqua. Je retournai à la vie civile.

Mais je rentrai chez moi dans le Montana que quelques semaines. En effet, je reçus quelques semaines après une lettre m’informant que mon ancienne unité était tombée dans une embuscade à la suite du début du conflit entre Américain et Afghan en Afghanistan. Il n’y avait aucun survivant. J’allais supplier mon commandant de me reprendre et de m’envoyer chercher leurs corps, mais même cela me fut refusé. Au final, j’assistais aux funérailles sans avoir rien pu y faire. Ce soir-là, alors que je noyais ma frustration dans un bon bourbon, je reçus la visite d’un petit black borgne. Il me proposait de trouver un moyen d’aller là-bas botter tous les culs de ces enfoirés. Je lui expliquai mon problème et il haussa les épaules comme pour dire qu’il s’en foutait royalement. Je gardai sa carte moins d’une journée quand je l’appelai. Je fus envoyé dans cette base avec un type. J’avais appris à l’apprécier durant le voyage. Il était petit, enfin pour moi, ils le sont tous, mais plus petit que le black. Il était aussi teigneux, comme un chihuahua en rut. Il semblait avoir un petit souci comme moi, il était totalement insensible à la douleur, enfin insensible à quoi que ce soit. Il pouvait même pas sentir les caresses d’une femme sur sa peau. Et c’était assez chiant en fait, enfin moi ça m’aurait fait suer. La mission fut rondement mené.

Je continuais d’aider le black durant quelques années. Mais lorsque l’autre gugusse en armure rouge et or commença à se balader au Moyen-Orient, j’avais raccroché depuis un an environ. Je le regardai et je soupirai en me disant qu’au moins ce n’était pas moins qui me le coltinait. Je déteste les types comme Stark, enfin c’est surtout leur melon qui me gonfle. Lors de l’incident avec l’espèce d’androïde génocide, mon pote l’insensible mourut. J’ai encore enterré un pote. Mais cette fois, j’ai décidé de ne rien faire. En plus, Papy et sa bande lui ont réglé son problème. Moi, j’ai juste emménagé à New-York, mais je sens que les ennuis vont pas tardés à venir frapper à ma porte…. Mais qu’ils viennent mon Magnum Python les attends de pied ferme.



Dernière édition par Duke Dawson le Mar 8 Déc - 1:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 6 Déc - 21:52

Bienvenue à toi sur le forum =).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 6 Déc - 21:56

Bienvenue à toi :bril:
Si tu as la moindre question n'hésite pas et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pietro Maximoff

J'ai déjà écrit : 118 lettres. Je suis arrivé le : 27/04/2015 Mon petit nom c'est : mangue. et je ressemble à : aaron taylor-johnson. Je dis merci à : nîniel & tumblr. on me connaît sous le nom de : quicksilver / le vif d'argent, speedy gonzales, super-sonic. et je suis un : mutant ou humain génétiquement modifié, si vous préférez. Je suis du côté : anciennement avec hydra, désormais indépendant. et je travaille comme : aucun, voleur à temps pleins.


MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 6 Déc - 21:59

THE ROOOOOOOOOOOOCK :bril: :bril:
Bienvenue sur le forum & bon courage pour ta fifiche I love you I love you
N'hésites surtout pas si tu as des questions ! ♥️

_________________

EXCEPTION ★ If I told you what I was, would you turn your back on me ? And if I seem dangerous, would you be scared ? I get the feeling just because, everything I touch isn't dark enough. If this problem lies in me ...  A monster, a monster, I've turned into a monster. A monster, a monster, and it keeps getting stronger. (c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 6 Déc - 22:16

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 6 Déc - 23:04

Bienvenu à toi! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Lun 7 Déc - 20:05

Bienvenue ♥️

Superbe choix d'avatar, et j'adore ton titre ** J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
S. Alice Sparrow
Master of Illusion

J'ai déjà écrit : 250 lettres. Je suis arrivé le : 07/10/2015 Mon petit nom c'est : Nîniel et je ressemble à : Amanda Seyfried D'ailleurs, je joue aussi : Sadiafay et Gamora Je dis merci à : © Nîniel on me connaît sous le nom de : Ghost et je suis un : Inhumain Je suis du côté : de la justice ? La frontière entre le bien et le mal est vraiment trop peu épaisse pour que je veuille la franchir pour le moment. et je travaille comme : avocate dans un cabinet de Manhattan

Alice fait partie des rares inhumains a avoir quitté l'After Life, préférant retourner à une vie normale. Depuis que ses pouvoirs se sont manifesté durant son adolescence et sa fuite, elle n'a pas revu sa famille et ils n'ont plus de nouvelle d'elle.

La miss maitrise les illusions, faisant apparaître ce qu'elle imagine. La chose n'apparait pas réellement, mais ça joue sur l'esprit de ceux qui l'entoure pour qu'ils la voient.

Elle est avocate pour Landmann et Zack, mais dès qu'elle le pourrait, elle souhaitait changer de cabinet.

Depuis qu'un inhumain a gelé New York, elle se sent touché par les problèmes de personnes à pouvoir dans la ville et souhaite les aider au mieux pour qu'ils puissent s'intégrer.

Alice a eu de la chance en se voyant proposer le poste d'avocat attitrée de Stark Industrie et elle va tout faire pour aider l'entreprise pendant ces temps sombres.
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Mar 8 Déc - 10:12

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Mar 8 Déc - 21:04

Merci Bucky et Alice

Fiche Finie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Mer 9 Déc - 0:11

oh my god. The Rock <3 J'suis TELLEMENT fan de ce mec **

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Mer 9 Déc - 0:22

Merci Wanda ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Jeu 10 Déc - 12:24

Bonjour :bril:
Toute ta fiche est bonne, cependant tes capacités et ta race ne collent pas. Un humain ne peut pas être immortel. Personne ne l'est, en fait Arrow Donc pour les capacités, tu peux prendre la régénération cellulaire par exemple (mais ça ne fait pas repousser les membres coupés, ça c'est impossible), mais l'immortalité ça n'est pas possible car personne ne l'est, tout le monde à un point faible...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Jeu 10 Déc - 20:58

Techniquement, je n'ai jamais dit qu'il était immortel et il ne l'est pas. J'ai juste dit, de son point de vue à lui, qu'il ne mourrait pas. Pour montrer ma tempérance sur le sujet, j'ai noté qu'il n'avais pas essayé de se trancher la tête ou de s'arracher le coeur.
Après la régénération cellulaire permet de faire repousser les membres (suffit de voir le petit Logan (quand il n'a pas son adamantium hein XD))

Cependant, si vous préférez que je change le point de vue pour les capacités et que je l'écrive d'un point de vue troisième personne, je le ferais.

J'ai enlevé la partie sur la repousse des membres
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 13 Déc - 17:20

Ah d'accord ! Je n'avais pas du tout compris ça comme ça, en fait... Du coup non, je pense que tu n'as pas besoin de réécrire ça Donc vu que tout le reste est bon, je te pré-valide, il faudra juste attendre qu'un admin passe pour vérifier et officialiser :bril:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Dim 13 Déc - 21:10

Merci Ally ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Clint F. Barton

J'ai déjà écrit : 91 lettres. Je suis arrivé le : 27/04/2015 Mon petit nom c'est : plumyts et je ressemble à : jeremy sexy renner. D'ailleurs, je joue aussi : james barnes. Je dis merci à : psychadelya. on me connaît sous le nom de : hawkeye et je suis un : humain, tout ce qu'il y a de plus simple. Je suis du côté : des avengers, j'en fais parti et je travaille comme : archer d'élite dans ce groupe de bodybuildés en collants.

i miss you, little boy.

MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Lun 14 Déc - 20:20

C'est beaucoup mieux ! **
Par contre, au vu de tes dons, tu n'es pas un humain, du coup. Tu es bien dans le groupe Lapis-Lazuli, mais tu es un muté/un mutant selon la manière dont tu as eu tes pouvoirs :bril:



Welcome to the family !

Le staff n'a rien à redire sur ta fiche, tu es donc validé !

C'est bien, mais que faire maintenant ?
Maintenant que tu es des nôtres, il faut que tu ailles vérifier que ton avatar à bien été recensé dans le bottin, ainsi que ton pouvoir, sauf si ton personnage provient déjà de l'Univers Marvel et qu'il est donc inscrit. L'on peut avoir commis des oublis, vérifie bien et ne zappe surtout pas cette partie !

Tu peux ensuite aller faire ta fiche de liens, ta fiche de topics, et aller jeter un œil au système de points pour ensuite aller faire des demandes. Puis ensuite visiter les différentes autres catégories, comme le flood, et n'oublie pas de te faire pleins de liens voir des scénarios

Sur ce, nous te souhaitons un bon jeu sur SCARS OF MIND. On t'aime déjà


_________________

well, i didn't see that coming
and there is no remedy for memory, you face is like a melody. it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is find, but i wish i was dead. every time i close my eyes, it is like a dark paradise. - ©️ endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée] Lun 14 Déc - 20:35

Pas de problème ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée]

Revenir en haut Aller en bas

Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Duke > Me regarde pas comme une huitre, tu vas finir par pondre des perles [Terminée]» Me regarde pas comme ça! J'ai changé tu sais! -PV Nathan Mc Coy» Eledorl Marine • En guerre comme en amour, pour en finir, il faut se voir de près.» Il n'y a personne comme toi, même si je regarde autour -PV- |TERMINER :( |» Hey ! Pourquoi tu me regardes comme ça !? ft Sacha Vega
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCARS OF MIND ϟ :: 
Off the record
 :: Le cimetière :: Fiches de présentation
-