AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas les postes-vacants, ils sont importants pour le déroulement de l'histoire, et très intéressants ! I love you

Partagez|

By a dark nigh {Ally-Swann Campell}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
S. Alice Sparrow
Master of Illusion

J'ai déjà écrit : 250 lettres. Je suis arrivé le : 07/10/2015 Mon petit nom c'est : Nîniel et je ressemble à : Amanda Seyfried D'ailleurs, je joue aussi : Sadiafay et Gamora Je dis merci à : © Nîniel on me connaît sous le nom de : Ghost et je suis un : Inhumain Je suis du côté : de la justice ? La frontière entre le bien et le mal est vraiment trop peu épaisse pour que je veuille la franchir pour le moment. et je travaille comme : avocate dans un cabinet de Manhattan

Alice fait partie des rares inhumains a avoir quitté l'After Life, préférant retourner à une vie normale. Depuis que ses pouvoirs se sont manifesté durant son adolescence et sa fuite, elle n'a pas revu sa famille et ils n'ont plus de nouvelle d'elle.

La miss maitrise les illusions, faisant apparaître ce qu'elle imagine. La chose n'apparait pas réellement, mais ça joue sur l'esprit de ceux qui l'entoure pour qu'ils la voient.

Elle est avocate pour Landmann et Zack, mais dès qu'elle le pourrait, elle souhaitait changer de cabinet.

Depuis qu'un inhumain a gelé New York, elle se sent touché par les problèmes de personnes à pouvoir dans la ville et souhaite les aider au mieux pour qu'ils puissent s'intégrer.

Alice a eu de la chance en se voyant proposer le poste d'avocat attitrée de Stark Industrie et elle va tout faire pour aider l'entreprise pendant ces temps sombres.
MessageSujet: By a dark nigh {Ally-Swann Campell} Ven 16 Oct - 18:22

SPARROW
S. Alice

CAMPBELL
Ally-Swann

By a dark night...
Enfonçant son bonnet sur sa tête pour protéger ses oreilles de la fraicheur, Alice quitta le bâtiment où elle se trouvait quelques minutes plus tôt pour s’enfoncer dans les différentes rues de Manhattan. La jeune femme avait profité de sa soirée libre pour accepter l’invitation d’ancienne camarade de sa promotion pour sortir en boite et s’amuser un peu. Depuis qu’elle avait commencé à travailler, elle prenait moins de temps pour elle qu’à l’université et cette proposition qui avait surgi du téléphone peu avant tombait à pic. Elle avait besoin de se détendre et elle avait donc accepté avec joie. Mais voilà, toute soirée devait avoir une fin et, même si le lendemain elle n’avait pas à travailler, l’avocate avait souhaité être raisonnable et ne pas s’attarder trop tard, partant avant ses amis, devant quand même rentrer après, et à pied qui plus est. Car oui, la blonde était catégorique à ce sujet, elle ne prenait jamais sa voiture quand elle se rendait à une soirée, ne sachant jamais ce qu’elle allait consommer, bien qu’elle soit quelqu’un de raisonnable. C’est pourquoi, elle se retrouvait désormais seule dans les rues de Manhattan, qu’elle connaissait plutôt bien, prenant la direction de chez elle. Oh la miss aurait très bien pu appeler un taxi pour s’économiser un peu de temps, mais elle aimait bien flâner ainsi le soir, profitant de ce moment où elle n’avait pas à se presser par quoi que ce soit.

Marchant depuis déjà plusieurs minutes tout en profitant du calme, Alice ne cessait d’observer ce qui l’entourait. Elle ne le faisait pas parce qu’elle s’inquiétait de se trouver seule dans les rues du quartier, mais surtout pour profiter. Ceux qui la connaissaient le savait, la blonde adorait voir les différents quartiers de New York plongé dans la nuit, ayant l’impression d’être dans un autre monde. Elle découvrait ce qu’elle connaissait déjà sous un nouvel angle. Il lui arrivait même parfois, quand elle était au calme chez elle, de s’accouder à une fenêtre juste pour observer et admirer ce qui s’étendait sous ses yeux. L’avocate était bel et bien une femme de ville, et cela était indiscutable. Mais ce soir-là, quelque chose la tira de ses pensées et fit changer son programme. De l’agitation dans une ruelle un peu plus reculée que l’avenue où elle se trouvait avait fait tiquer son esprit qui avait attisé son côté un peu trop curieuse et la jeune femme s’était approchée. Même sans savoir ce qui l’avait provoqué, la blonde avait rapidement deviné que le bruit venait d’un endroit où il se passait surement quelque chose, mais l’inhumaine était incapable de se mêler que de ses affaires et elle avait souhaité en savoir plus pour savoir si elle pouvait venir en aide à quelqu’un. Elle était loin d’être une justicière ou une fille assez baraquée, mais elle n’était pas non plus du genre à baisser les yeux et continuer sa route comme si de rien était. Et puis, s’il le fallait, elle pourrait toujours faire discrètement appel à son don pour effrayer une ou deux personnes.

Ayant réussi à s’approcher discrètement la ruelle, la blonde remercia silencieusement sa capacité à savoir se faire discrète et avait réussi à se cacher derrière des containers à ordures, pour voir sans être vue. Ce n’était pas pour rien que ses amis de l’Au-délà l’avait surnommée Ghost après tout. Découvrant donc la raison qui l’avait fait sortir de ses pensées, Alice aperçue un jeune homme, surement un étudiant, en mauvaise posture face à un groupe de trois personnes plus âgés. S’apprêtant à sortir de sa cachette pour essayer de venir en aide au garçon, un partie de son cerveau lui criait que s’était totalement stupide et qu’elle ferait mieux d’appeler la police, mais son côté inhumaine avait prit le dessus et la fit se montrer, interpellant la petite bande. Elle n’avait juste qu’à détourner leur attention pour que le plus jeune puisse prendre ses jambes à son cou et elle-même n’aurait plus qu’à faire de-même, mais voilà. Il était toujours déconseillé de provoquer certains types de personnes et c’était exactement ce que l’avocate venait de faire et les voilà se rapprochant d’elle, surement pour lui montrer son erreur à leur manière. Déglutissant un coup, Alice commença à se préparer à faire usage de ses illusions pour s’offrir de précieuses secondes, mais, pendant un instant, son cerveau ne lui offrit rien à faire apparaître qui pourrait fonctionner. Elle se sentait vraiment mal et s’apprêtait à essayer de déguerpir, en espérant être assez rapide. Mais quelle idiote de ne pas avoir opté pour le choix le plus raisonnable et faire appel aux flics.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: By a dark nigh {Ally-Swann Campell} Jeu 29 Oct - 16:55



By a dark night

Mine de rien, les nuits paisibles à New York étaient plutôt rares. Et ce soir, c’en était une. Et tant mieux. Je n’avais pas énormément dormit ces dernières nuits, et ce soir encore je ne trouvais pas le sommeil. Alors j’enfilais mon costume, et j’allais me promener dans les rues de la ville. D’abord Brooklyn, puis Manhattan. Je passais de ruelle en ruelle, observant la ville. Celle ville était différente lorsque la nuit tombait. Je ne sais pas… Elle avait quelque chose de plus magique, disons. Du moins pour moi. Je la préférais la nuit que le jour, largement. La nuit, New York avait ce côté à la fois calme et agité. Les petites ruelles semblaient si calmes, alors qu’à quelques mètres seulement, la ville grondait de taxis, de voitures, de personnes qui rentraient chez eux après le travail qui s’était éternisé, ou après une soirée entre amis. Et moi j’étais là, tapi dans l’ombre. Personne ne me voyait et quand quelqu’un pensait me voir au fond d’une ruelle, soit je disparaissais à la vitesse de l’éclair, soit il se disait qu’il rêvait et qu’il avait bu un verre de trop. Qu’il serait temps de rentrer. M’approchant un peu plus de la ville, je regardais l’heure et me disais la même chose. Il était peut-être temps de rentrer chez moi, à Brooklyn. Alors je rebroussais chemin.

Je pouvais être chez moi en quelques secondes seulement, en utilisant ma super vitesse mais j’avais envie de me promener un peu, tranquillement. Bien caché sous ma capuche, un bruit se fit entendre. Le genre de bruit que j’entendais bien trop souvent la nuit, et j’en comprenais directement le sens. Cette fois, j’usais de mon pouvoir pour me rendre au lieu dit, mais quelqu’un fut plus rapide que moi et avait interpellé les ravisseurs. Mauvaise idée. Au lieu de s’en prendre au jeune garçon, ils allaient désormais s’en prendre à elle. Je prenais une flèche dans mon arsenal et en tirait une pour attirer leur attention sur moi.

« Bougez de là ! »

Mais rien à faire. Le seul qui m’écouta fut la première victime, le garçon qui avait enfin décidé de prendre ses jambes à son cou et de s’enfuir. Les ravisseurs se rapprochaient de moi, pensant me faire peur. Très bien. J’allais leur montrer que j’étais bien plus forte qu’eux. Des pas vers la gauche, vers la droite, puis à nouveau à gauche. Ils me voyaient à peine passer d’un endroit à l’autre avec ma super vitesse et ça les déstabilisait. Tant mieux, c’était le but recherché. Puis tout aussi rapidement, je passais derrière eux, et donc devant la jeune fille. J’avais bien vu leurs visages terrifiés. Je souriais, fière de moi. Tirant une deuxième flèche, qui passa beaucoup plus proche d’eux cette fois.

« J’ai dit... bougez de là. »

Et cette fois, ils avaient obéi. Je me tournais vers la jeune fille, tête assez baissée pour qu’elle voit mon visage le moins possible, même si j’avais un masque sur les yeux.

« Ça va ? »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
S. Alice Sparrow
Master of Illusion

J'ai déjà écrit : 250 lettres. Je suis arrivé le : 07/10/2015 Mon petit nom c'est : Nîniel et je ressemble à : Amanda Seyfried D'ailleurs, je joue aussi : Sadiafay et Gamora Je dis merci à : © Nîniel on me connaît sous le nom de : Ghost et je suis un : Inhumain Je suis du côté : de la justice ? La frontière entre le bien et le mal est vraiment trop peu épaisse pour que je veuille la franchir pour le moment. et je travaille comme : avocate dans un cabinet de Manhattan

Alice fait partie des rares inhumains a avoir quitté l'After Life, préférant retourner à une vie normale. Depuis que ses pouvoirs se sont manifesté durant son adolescence et sa fuite, elle n'a pas revu sa famille et ils n'ont plus de nouvelle d'elle.

La miss maitrise les illusions, faisant apparaître ce qu'elle imagine. La chose n'apparait pas réellement, mais ça joue sur l'esprit de ceux qui l'entoure pour qu'ils la voient.

Elle est avocate pour Landmann et Zack, mais dès qu'elle le pourrait, elle souhaitait changer de cabinet.

Depuis qu'un inhumain a gelé New York, elle se sent touché par les problèmes de personnes à pouvoir dans la ville et souhaite les aider au mieux pour qu'ils puissent s'intégrer.

Alice a eu de la chance en se voyant proposer le poste d'avocat attitrée de Stark Industrie et elle va tout faire pour aider l'entreprise pendant ces temps sombres.
MessageSujet: Re: By a dark nigh {Ally-Swann Campell} Lun 30 Nov - 13:10

SPARROW
S. Alice

CAMPBELL
Ally-Swann

By a dark night...
Alice avait l'impression d'être dedans jusqu'au cou. Bien qu'au départ, son idée partait d'une bonne intention, elle se retrouvait maintenant face aux types qui s'en étaient pris au jeune homme et elle n'arrivait pas à faire preuve d'assez d'imagination pour se convaincre de sortir une illusion digne de ce nom qui pourrait détourner l'attention des personnes présentes. Regrettant de plus en plus de ne pas avoir appelé la police, elle passa en revue d'une manière rapide toutes les possibilités qui s'offraient à elle. Excepté l'usage de ses capacités pour essayer de les effrayer un peu, elle ne voyait rien très exceptionnelle pour l'aider, et ce mit à faire fonctionner un peu plus son cerveau pour trouver une image convaincante. Il suffisait juste de quelque chose d'assez effrayants non ? Et puis d'un coup elle eut une idée. Qu'est-ce qui pouvait être assez grand, assez exceptionnel et qui pouvait vite effrayer tout le monde ? Il suffisait à la jeune femme d'imaginer le fameux Hulk arriver, et la bande présente détalerait surement comme des chiens effrayés. Et imaginer le fameux Avengers vert n'était pas difficile pour celle qui suivait souvent les informations.

S'apprêtant donc à faire appel à son pouvoir d'inhumaine, Alice se concentra, mais son attention fut vite détournée par une flèche passant non loin d'elle. Imitant les types, elle leva les yeux vers la source du tir, elle vit une personne dans l'ombre intervenir. Bon, l'avocate avait-elle un peu plus de chance qu'elle ne le pensait ? Mais cette joie fut de courte durée. Le gang n'eut pas l'air de réellement prendre l'ordre au sérieux, et maintenant elle hésitait à faire appel à ses illusions. Les utiliser juste sur ces types qui n'avaient pas l'air de bonnes intentions ne la dérangeait pas, car si ils allait en parler à des autorités, on pourrait croire qu'ils avaient un peu trop abusé de l'alcool, mais là elle avait l'impression que c'était elle qui avait un peu trop bu — bien que sa consommation dans cette catégorie soit assez contrôlée — en voyant cette figure masquée arriver. L'hésitation s'était insinuée dans l'esprit d'Alice juste après l'intervention de cette personne, car elle ne souhaitait pas autant en dévoiler sur elle et cette simple petite pensée, qu'elle eut, effaça le semblant de concentration dont elle avait besoin. Le seul point positif qu'elle avait vu, était que les inconnus avaient détourné son attention de l'inhumaine, mais la jeune femme n'était pas du genre à en profiter pour prendre ses jambes à son cou, et cherchait un moyen d'aider l'archer, même si la situation lui montra rapidement qu'on avait pas vraiment besoin d'elle.

Quand Alice vit la personne commencer à faire face au petit groupe, elle ne cacha pas son étonnement. Presque pétrifiée par la surprise, elle cherchait à suivre des yeux les mouvements de l’archer, ce qui lui semblait assez difficile de par sa vitesse. La jeune femme avait beau être observatrice, il lui aurait fallu des yeux de rapace pour vraiment distinguer en détail sa trajectoire, et avait-elle à peine pensé à ça, qu’elle vit l’inconnue masquée, juste devant elle et les autres se mettent à détaler. L’effet voulu fut surement très réussi et l’inhumaine se remit à respirer avec calme, se rendant compte qu’elle avait retenu son souffle depuis quelques secondes.

« Oui, merci. Ça va. »

Ce qui était vrai. Même si la jeune femme avait commencé à être un peu effrayée juste avant l'intervention de cette personne, ça allait pour elle. On ne lui avait rien fait et elle avait déjà connu des moments de stress plus fort que celui-ci, rien que l'époque où elle avait découvert ses pouvoirs avaient été bien plus effrayant.  

« Merci pour ce que vous avez fait. C’était… impressionnant. »

Alice avait rapidement cherché quel mot employé. Oui, elle avait trouvé cela impressionnant, mais pas surprenant. Avoir côtoyé des gens spéciaux pendant plusieurs années aidait à mieux comprendre, mais elle ne voulait pas laisser entendre qu'elle aussi pouvait ne pas être vraiment humaine. L'avocate ne connaissait pas cette personne, ce qui était plutôt normale, et préférait ne pas crier sur les tous les toits qu'elle était une inhumaine.


Par contre je me demandais. Le rp, on le place chronologiquement avant ou après l'event avec Ultron ? (que je sois pas incohérente avec Alice, car dans ma tête il se passait avant.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: By a dark nigh {Ally-Swann Campell}

Revenir en haut Aller en bas

By a dark nigh {Ally-Swann Campell}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» (ally-swann) red is so much cooler than green» Dark Heresy ?» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels» Dark City 2.10 FIN» land speeder dark eldar
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCARS OF MIND ϟ :: 
Off the record
 :: Le cimetière :: RP terminés/abandonnés
-